element graphique
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Retour à l'accueil du site > Exposition « Marie : Peintures de Dakar à Reichshoffen » - Derniers (...)

Exposition « Marie : Peintures de Dakar à Reichshoffen » - Derniers jours

La Mairie de Reichshoffen accueille les œuvres de l’artiste locale Marie Burckert. Avec un style affirmé, les tableaux de Marie Burckert nous invitent au voyage, à la découverte de l’Afrique mais aussi à un voyage intérieur… A découvrir absolument !
Jusqu’au vendredi 14 juin 2024, les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8hà 12h et de 13h30 à 16h30.

Figure discrète mais populaire de Reichshoffen, Marie Burckert nait en 1953. Fille d’André, Charles Burckert, membre de la 2e division blindée du Général Leclerc et de Marguerite, Marie Georg, elle passe son enfance dans les territoires français d’outremer, au gré des affectations de son père, à Madagascar d’abord mais surtout au Sénégal, à Dakar, de 7 ans à 12 ans. C’est là que s’ancrent sa mémoire et le fond de ses toiles.

Elle revient à Reichshoffen à 12 ans, en hiver, amputée d’une enfance libre et insouciante. A l’Éducation Nationale, où elle fait carrière, beaucoup l’ont connue en tant qu’éducatrice spécialisée au service des enfants difficiles, mal intégrés ou handicapés. A la retraite elle travaille dix ans à Ingwiller, dans une institution, en tant que bénévole, au service d’adolescents et de jeunes adultes autistes. Elle fonde avec quelques amis une association, « du Sapin au Baobab », qui lie l’Alsace au Sénégal et permet nombre de parrainages pour soutenir les études d’enfants sénégalais et de construire une maternité et deux écoles.

Marie découvre la peinture avec son père auteur d’un grand nombre de croquis de guerre. Elle en fera son média de prédilection. Le trait et la couleur lui permettent de continuer à soigner les blessures et restituer une identité aux plus démunis et aux plus faibles. Ses toiles parlent des attachements et des émotions qui irriguent sa peinture et sa vie : la fragilité, celle des enfants, des femmes, des simples, des déshérités. L’Afrique omniprésente y dépose ses teintes fauves.

Depuis quelques années, elle perfectionne ses techniques dans l’atelier de la peintre Hélène Fuhs, à Saverne. L’acrylique ou l’huile, souvent appliquée au couteau, sont parfois renforcées de rajouts d’enduits, de papier journal, de tissu ou de poudre de marbre, introduisant une matérialité et une étrangeté supplémentaires.

Si les visages font face, les corps sont souvent de dos. Ils n’en sont que plus humains et semblent s’enfoncer dans le fond des tableaux ou le fond des choses, comme on veut. Parfois les fonds avalent les figures. Parfois les silhouettes s’imposent. Ont-elles réussi à franchir l’océan ? Cet océan vaste et dangereux qui sépare le pays des origines de nos contées douillettes ? Un océan parfois cruel comme la vie. C’est de cet océan dont nous parle la peinture de Marie.

Exposition ouverte les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30 à l’Hôtel de Ville de Reichshoffen (8 rue des Cuirassiers – 67110 Reichshoffen), du 1er février au 14 juin 2024.

calendrier Liste des évènements associés à cet article

  • 11 juin 2024, 08h00 / Exposition « Marie : Peintures de Dakar à Reichshoffen » / Mairie de Reichshoffen
  • 13 juin 2024, 08h00 / Exposition « Marie : Peintures de Dakar à Reichshoffen » / Mairie de Reichshoffen
  • 14 juin 2024, 08h00 / Exposition « Marie : Peintures de Dakar à Reichshoffen » / Mairie de Reichshoffen
Hôtel de Ville - 8 rue des Cuirassiers - 67 110 REICHSHOFFEN - Tel. : 03 88 80 89 30 - Fax : 03 88 80 89 40
SPIP | Plan du site | Contacts | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 Actualités Suivre la vie du site RSS 2.0 Evènements