element graphique
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte

Nehwiller

Nehwiller, un passé tourmenté

La découverte de deux Mercures, d’une colonne tronquée et d’un bas-relief laissent supposer la présence d’un ancien temple de l’époque gallo-romaine dédié à Mercure.

Plusieurs sarcophages, mérovingiens ou même du 11e siècle, auraient été découverts, au début du 20e siècle, sur l’emplacement d’un couvent d’hommes. Un couvent de femmes se serait trouvé au lieu-dit Nonnenstück où l’on découvrit de puissantes fondations.

Au XIV e siècle, le village appartenait au duc de Lorraine, inféodé aux seigneurs d’Ettendorf, puis à Otteman d’Ochsenstein en 1358. Vers le début du XV e siècle, il passe à l’Evêché de Strasbourg, puis aux Eckbrecht de Dürckheim (1408).

La guerre de Trente Ans (1618 – 1648) fit de grands ravages : les habitations détruites (seules deux maisons furent épargnées), les habitants tués ou en fuite. Le village resta à l’abandon jusqu’en 1701, s’y installèrent alors quelques arrivants d’origine suisse.

Nehwiller ne fut pas épargné davantage lors de la Révolution. En 1793, le général autrichien Wurmser fit établir une ligne de défense sur les hauteurs du bourg.

Toponymie

Plusieurs orthographes se sont succédées : Nelwilre (en 1300), Newiller (en 1467), Nachwiller, Neehweiler, Neuweiler. Le « u » a été remplacé par le « h » pour différencier la commune de la multitude de Neuwiller en France et en Allemagne. Pour éviter toute confusion, le nom complet est Nehwiller-près-Woerth.

La fusion

Nehwiller étant une petite commune rurale, il devenait nécessaire qu’elle s’associe à une plus importante afin de partager avec elle ses compétences tant sur le plan technique que sur celui des investissements. En 1972, M. Georges Staub, maire de Nehwiller et le Député-Maire François Grussenmeyer, leurs conseils municipaux respectifs approuvèrent la fusion. Elle fut prononcée le 28 septembre 1972 par décret du Ministère de l’Intérieur, faisant passer Nehwiller de l’arrondissement de Wissembourg et du canton de Woerth à ceux de Haguenau et de Niederbronn-les-Bains. Sur le plan administratif, il n’y a plus qu’un seul conseil municipal avec sectionnement électoral (deux élus), mais Nehwiller garde une commission consultative et a un maire-délégué.

Cérémonie du 11 novembre 2010 à Nehwiller

IMG/flv/ceremonie11novembre2010.flv

galerie

  • L'église protestante de Nehwiller
  • L'église catholique de Nehwiller

 

Documents joints

Hôtel de Ville - 8 rue des Cuirassiers - 67 110 REICHSHOFFEN - Tel. : 03 88 80 89 30 - Fax : 03 88 80 89 40
SPIP | Plan du site | Contacts | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 Actualités Suivre la vie du site RSS 2.0 Evènements